Bien organiser son déménagement

La meilleure façon d’organiser votre déménagement est de le diviser en petites étapes simples, plus faciles à gérer si elles sont prises individuellement.

Source : https://muller-demenagement.ch/demenagement-neuchatel/

N’oubliez pas qu’un déménagement est une période de grands changements dans la vie. Ce sera une période de grand stress et de tension. Mais ne vous inquiétez pas !

Première phase : le budget

Commencez à demander des devis au moins un mois avant votre emménagement. Je sais qu’il n’est souvent pas possible de disposer d’un mois entier, mais plus vite vous vous activerez, plus vite vous recevrez les devis et plus vite vous ferez votre choix concernant la société de déménagement, plus il sera facile de passer aux étapes suivantes.

Deuxième étape : choisir l’entreprise de déménagement

Une fois que vous avez les estimations, faites une comparaison.

Attention : ne vous contentez pas de regarder le prix. Souvent, un prix bas cache un mauvais service.

Parfois, un prix trop élevé n’est pas justifié et les “grands noms” ne vous offrent pas toujours un meilleur service.

Le conseil est de choisir une bonne entreprise avec de bonnes critiques.

Troisième phase : se débarrasser du superflu

Allez, la main sur le cœur, respirez profondément et partez.

Commencez par les placards. Nous avons tous beaucoup de vêtements qui sont cachés dans les coins reculés des armoires et des walk-in.

C’est le moment idéal pour les offrir ou les donner à des associations comme Caritas et Humana.

Dans de nombreuses villes et communes, il existe des conteneurs spéciaux où vous pouvez emporter les vêtements dont vous ne vous servez plus : ils seront donnés aux plus démunis.

Deux objectifs atteints d’un seul coup : vous avez fait de la charité et vous avez fait du désencombrement. 😃

Même chose pour la vaisselle, les livres, les bibelots.

Si vous avez des meubles encombrants à éliminer, contactez le responsable de l’environnement de votre ville.

Ils disposent souvent de services de collecte de déchets encombrants à domicile. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez nous en informer et nous nous en occuperons pour vous (vous devrez toujours accompagner les déménageurs sur votre île écologique).
Étape 4 : Commencez à faire vos valises 📦

Si vous avez bien fait la troisième étape, vous aurez beaucoup moins de choses à boxer.

Commencez par les vêtements de la saison dernière. Ceux que vous savez que vous n’êtes pas censé utiliser dans les jours précédant votre emménagement.

Ensuite, c’est le tour des bibelots, des peintures, des décorations, des rideaux.

Poursuivez la mise en boîte des livres, disques, CD, équipements électroniques que vous savez ne pas utiliser.

À moins que vous ne prévoyiez de faire un grand dîner le mois précédant le déménagement, il est temps de ranger les assiettes et les verres du “beau service”.

Continuez à emballer les petits appareils que vous savez ne pas utiliser (comme les robots ménagers) et aussi les casseroles que vous n’utilisez jamais (oui, nous en avons tous ! 😀).

Lentement, vous verrez les meubles vides et les coins des pièces remplis de boîtes.

N’oubliez pas d’emballer les choses que vous avez dans votre garage et votre cave aussi !

Cinquième étape : une bureaucratie maudite 😡

Malheureusement, c’est l’une de ces choses haineuses que vous devez faire.

Je parle de la paperasserie, de la paperasserie et des tours.
Commencez à informer votre municipalité à ce sujet :

– changement de résidence,
– la collecte des conteneurs des indifférenciés,
– l’école pour vos enfants.

Après cela, vous devrez vous en occuper :

– faire le tour ou activer les nouveaux services publics (gaz, électricité, eau, internet),
– envisagez de changer d’agence bancaire,
– informez votre comptable ou votre employeur que vous changez de résidence.

N’oubliez pas non plus :

– le médecin de famille,
– demander le nouveau bulletin de vote,
– mettre à jour l’adresse des abonnements éventuels,
– mettre à jour votre adresse de livraison dans l’application Amazon 😃.

Phase six : la veille du déménagement

Si vous en avez l’occasion, vous êtes autorisé à rester à la maison. Vous y avez droit selon la loi et cela représente 3 jours maximum.

La veille, vous devez décongeler les réfrigérateurs, faire la dernière machine à laver et vider l’eau, emballer les dernières choses.

Hé ! N’oubliez pas de préparer une boîte ou une valise de produits de première nécessité pour chaque habitant de votre maison.

Mettez-y les choses dont vous aurez immédiatement besoin : médicaments, documents, clés, chargeur de téléphone portable, ordinateur portable, tablette, papier toilette, monnaie pour la première nuit, brosse à dents …

N’oubliez pas qu’il sera difficile de trouver tout de suite tous vos objets dans les boîtes, alors ne l’oubliez pas.

Dormez un peu plus tôt dans la nuit.

Ne vous inquiétez pas, tout ira bien !
Septième phase : le déménagement

Réveillez-vous un peu plus tôt le matin et préparez la dernière boîte avec la literie.

Si vous avez des enfants, demandez aux grands-parents de les emmener afin qu’ils n’aient pas le stress du déménagement.

Si vous avez des animaux de compagnie, prenez-en soin et trouvez un endroit pour eux afin qu’ils n’aient pas peur.

Suivez les déménageurs dans leurs opérations et répondez à leurs questions pour accélérer les choses.
Dernière étape : prenez soin de votre nouveau logement ❤️

Vous l’avez fait !

Prenez maintenant votre temps pour nettoyer les meubles et votre nouvelle maison.

Commencez à ouvrir les boîtes de vêtements et mettez-les dans les placards. C’est une opération rapide et facile et elle vous aidera à soulager votre stress car vous verrez visuellement que les boîtes diminuent lentement.

Continuez avec les boîtes de cuisine et le petit électroménager.

Enfin, occupez-vous des rideaux et des bibelots.

Conseil déménagement avec enfants

1. Donnez beaucoup de détails

Ils ont besoin de savoir ce que la vie va être. Donnez des détails sur la nouvelle maison, le quartier, les magasins et sur ce que sera la vie. Cela les réconfortera et apaisera leurs craintes lorsqu’ils réfléchiront à leur nouvelle situation de vie.

Utilisez cet outil pour trouver facilement leur nouvelle école en cherchant un code postal. Utilisez Google Maps pour montrer où se trouvera la maison et ce qu’ils peuvent faire dans les environs. Utilisez Zillow pour montrer des photos de la maison. Utilisez YouTube pour montrer des vidéos des entreprises qui se trouvent à proximité de la maison afin de les enthousiasmer.

2. Demandez-leur de vous aider

C’est leur tour aussi ! Demandez-leur de vous aider autant que possible. Cela vous aidera aussi à retirer quelques éléments supplémentaires de votre liste de contrôle.

Demandez-leur leur point de vue sur la peinture de la nouvelle maison, laissez-les balayer ou aidez-les en transportant des boîtes.

3. Donner des objets la nuit

Ils emballent leurs jouets la nuit afin de ne pas voir les objets aller dans des boîtes. Vous savez qu’ils reviendront plus tard, mais peut-être pas.

Si vous devez VRAIMENT vous débarrasser de ce jouet pendant le déménagement à Genève, prenez-le la nuit pour qu’ils ne remarquent pas qu’il a disparu.

4. Ayez quelques surprises

Achetez leur un nouveau jouet ou allez dans un restaurant amusant pour leur remonter le moral. Laissez-les décorer leurs boîtes de déménagement avec des marqueurs ou des autocollants. Imprimez une chasse au trésor qu’ils pourront explorer dans leur nouvelle maison. La surprise n’a pas besoin d’être extravagante, juste quelque chose qui peut retenir leur attention.

5. Organisez une fête de départ

Si vous partez loin, laissez-les inviter leurs amis pour leur dire au revoir. Proposez un thème similaire à celui de l’endroit où vous déménagez. Votre enfant et ses amis auront un aperçu de la nouvelle maison et du nouveau quartier.

6. Montrez-leur des photos

Les enfants sont très visuels, alors montrez-leur des photos du nouveau lieu – maison, quartier et école – pour apaiser leur anxiété.

Google Maps est un excellent moyen d’y parvenir. Cliquez et faites glisser le petit homme jaune “google street view” en bas à droite de l’écran sur une route pour voir une vue de la rue du quartier, de l’école ou des magasins locaux. C’est bon pour vous aussi !

7. Préparez-les un “sac spécial

Préparez un sac ou une petite boîte avec leurs jouets et objets préférés pour les occuper pendant que vous déplacez les boîtes et les meubles.

Imprimez des pages à colorier et des jeux pour les divertir.

8. Trouvez une baby-sitter

Si vous ne pouvez pas avoir les enfants avec vous, faites appel à une baby-sitter pour le grand jour du déménagement. Si vous ne connaissez pas quelqu’un personnellement ou s’il est occupé la nuit, vous pouvez envisager de faire appel à Sittercity, un service de baby-sitting. Ils disposent également d’une application que vous pouvez télécharger.

9. Donnez-leur la grâce

Déménager est un travail difficile. S’ils pleurent ou s’ils sont difficiles, sachez que c’est probablement parce qu’ils sont fatigués. Et si vous êtes difficile, c’est probablement pour la même raison.

Laissez-les faire une sieste ou s’asseoir tranquillement s’ils ont besoin d’une pause. Un enfant peut vivre des moments très émouvants lors d’un déménagement.

N’oubliez pas de vous donner aussi la grâce.

10. Préparez un kit pour le jour du déménagement

Gardez une boîte à part des “produits essentiels” dont vous aurez besoin le jour du déménagement : produits de nettoyage, ampoules, papier toilette, sacs poubelles, vêtements de rechange, trousse de toilette, etc.

11. Soyez prêt pour vos déménageurs, qu’ils soient employés ou amis

Que votre famille ou des déménageurs professionnels se présentent à votre porte, soyez prêt à les accueillir à leur arrivée. Avec une entreprise de déménagement, à moins que vous n’engagiez des emballeurs, soyez prêt et emballé avant l’arrivée de l’équipe, conseille Andrew. “La recherche de cartons retardera votre déménagement et augmentera vos coûts”.

12. Protégez vos objets de valeur

Trouvez un endroit sûr pour entreposer vos objets de valeur le jour du déménagement. Assurez tout ce qui est précieux ou cassable si vous faites appel à une entreprise de déménagement. Et si vous déménagez un ordinateur, faites une sauvegarde rapide des fichiers importants au cas où quelque chose se produirait pendant le transport.

13. Retards de livraison

Si vous avez fait de nouveaux achats, comme un canapé ou une salle à manger, prévoyez la livraison après le jour du déménagement. Cela vous permettra de vous concentrer sur le jour du déménagement lui-même et d’éviter tout encombrement entre les livreurs et les déménageurs.

14. Ne confondez pas les biens avec les ordures

Essayez d’éviter de mettre des choses dans des sacs poubelles. Des amis ou des membres de la famille bien intentionnés pourraient les jeter accidentellement le jour du déménagement.

15. Connectez-vous aux services essentiels

Assurez-vous de bien comprendre comment les factures de services publics (gaz, eau, électricité) vous seront transférées par un ancien propriétaire. Prenez également les dispositions nécessaires pour faire fonctionner votre ligne téléphonique, le câble et l’internet si nécessaire.

16. Trouvez un gardien d’animaux pour la journée

Si vous avez un animal de compagnie qui pourrait être traumatisé par un déménagement, faites en sorte qu’il soit hébergé quelque part pendant la journée du déménagement. Si vous engagez des déménageurs pour un déménagement longue distance, assurez-vous d’organiser le transport de votre animal de compagnie en toute sécurité jusqu’à votre nouveau domicile.

17. Soyez gentils avec vos nouveaux voisins

Commencez du bon pied en informant vos voisins immédiats que vous allez emménager et le type de véhicules de déménagement que vous utilisez. Si vous déménagez un jour de semaine, assurez-vous que votre camion ne bloque la sortie à personne. Si c’est l’hiver, dégagez votre allée de la neige et de la glace, dit Andrew. “Assurez-vous qu’il y a suffisamment de place pour garer le camion de déménagement. C’est essentiel dans les rues très fréquentées, sinon vous pourriez ralentir votre déménagement… ce qui augmenterait votre coût total.

Prévoir les difficultés d’un déménagement

Une liste des problèmes courants des expatriés et des nomades internationaux
Si vous envisagez de partir à l’étranger ou si vous vivez à l’étranger depuis un certain temps, vous aurez parlé à de nombreux expatriés qui ont navigué sur le même bateau. L’un des sujets qui revient le plus souvent est celui des défis auxquels les expatriés sont confrontés. Dans cet article, nous allons explorer certains problèmes courants liés à l’installation dans un autre pays. Comprendre la cause profonde du problème vous aidera à surmonter ces obstacles beaucoup plus facilement.

La barrière linguistique
La barrière de la langue est l’un des problèmes les plus courants lors d’un déménagement Genève dans un autre pays. Surtout si vous vous installez sur un autre continent, vous devrez apprendre une nouvelle langue. Bien qu’il existe diverses technologies comme le Duolingo qui aident les gens à rafraîchir leurs connaissances ou à apprendre une nouvelle langue, le manque de maîtrise de la langue sera toujours un défi lorsqu’on s’installe dans un nouveau pays ou une nouvelle région.

Pour briser la barrière de la langue, apprenez des phrases rudimentaires qui vous aideront à franchir la phase initiale d’un déménagement à l’étranger. Soyez proactif et apprenez la langue le plus tôt possible. En outre, la cohérence est un atout, car elle vous permettra de progresser plus rapidement. Connectez-vous sur des forums et discutez avec d’autres expatriés pour faire avancer les choses.

Une fois que vous êtes dans votre destination d’expatriation, nouez des liens d’amitié avec vos voisins et les habitants du pays, et inscrivez-vous à des cours de langue car vous aurez l’occasion d’avoir de vraies conversations avec les habitants et les autres expatriés. Si les rencontres en face à face sont impossibles pour le moment, envisagez de prendre des cours en ligne.

Choc culturel
Selon la destination de votre expatriation, le choc des cultures peut se produire en plusieurs vagues. De plus, il affecte chaque personne différemment. C’est un autre problème courant des déménagements à l’étranger. Si vous venez d’un pays asiatique et que vous vous installez en Occident pour la première fois, vous pouvez vous retrouver à regarder la façon dont les habitants s’habillent, le temps, la nourriture, etc.

Il peut en être de même pour une personne qui quitte un pays du premier monde pour un pays du tiers monde. Il peut en être de même pour quelqu’un qui quitte un pays du premier monde pour un pays du tiers monde. Par exemple, vous pouvez trouver que le manque d’eau potable en Inde ou ses coutumes et traditions sont quelque chose d’étranger. De même, il est important de comprendre ce qui est bon et mauvais, car ce qui peut vous sembler acceptable peut ne pas l’être pour d’autres. En apprenant à y faire face, vous vous installerez plus rapidement.

Ce qui est bien, c’est que le choc culturel passera, et si vous avez de la famille avec vous, le fait de vous adapter ensemble vous aidera. Évaluez et vérifiez vos connaissances les uns avec les autres chaque fois que vous découvrez quelque chose de nouveau et d’inhabituel.

problèmes courants de déménagement

Les tensions dans les relations
S’il y a beaucoup d’avantages à déménager à l’étranger, il y a aussi des inconvénients. Vous êtes tellement occupé à planifier, faire vos bagages, déménager et vous installer que, la plupart du temps, cela met à rude épreuve votre famille et vos relations. C’est l’un des problèmes les plus courants du déménagement à l’étranger. Il peut être plus difficile lorsque vous êtes loin de votre famille et de vos proches.

De nombreux facteurs peuvent mettre à rude épreuve les relations, de l’échec à la recherche d’un emploi ou même à une forte demande dans votre nouvel emploi. N’oubliez pas que si vous avez déménagé à l’étranger avec votre famille, vos enfants peuvent se sentir beaucoup plus désemparés à l’idée de s’installer dans un nouvel environnement, à l’école et de se faire de nouveaux amis.

Déménagement de nuit

Un déménagement peut être une expérience stressante pour vous et votre famille, alors n’oubliez pas que cela peut aussi être un moment stressant pour votre animal de compagnie. Les animaux de compagnie peuvent s’habituer à une routine et à ce qui leur est familier. Ils sentent aussi quand leur famille est stressée et peuvent s’imprégner de vos sentiments. Il est donc essentiel de rester en phase avec le comportement de votre chien ou de votre chat pendant l’emballage, le déménagement et le déballage.

Planifier votre déménagement en pensant à votre animal de compagnie
Avant de choisir votre nouvelle maison ou votre nouvel appartement, pensez à votre animal de compagnie :

Les animaux de compagnie sont-ils autorisés en premier lieu ?
Avez-vous un bon endroit pour promener votre chien ?
Si vous n’avez pas de cour arrière clôturée, y a-t-il un parc pour chiens à proximité ?
Y a-t-il un espace approprié pour garder votre chat actif ?
Y a-t-il un espace privé et calme pour les litières et les stations d’alimentation ?
Ensuite, réfléchissez à la façon dont vous allez vous déplacer. Si vous voyagez en voiture ou en avion, il y a certaines choses que vous pouvez faire pour accueillir votre animal. Veillez à respecter toutes les réglementations de la compagnie aérienne si vous prenez l’avion. Les voyages en avion, en particulier, nécessitent un certificat de santé délivré par votre vétérinaire. Très tôt dans la planification de votre déménagement, vérifiez auprès de votre compagnie aérienne, votre ville/état de départ et votre ville/état d’arrivée, car il existe certaines réglementations concernant le calendrier des examens, des tests et des vaccins. Un bon endroit pour commencer vos recherches est la page web du service d’inspection sanitaire des animaux et des plantes du ministère américain de l’agriculture.

Si vous allez déménager en dehors de la zone de service de votre vétérinaire actuel, commencez à rechercher des cabinets près de votre nouveau domicile. Vous voulez trouver un prestataire de soins avant que votre chien ou votre chat n’en ait réellement besoin. Il est également important de savoir où se trouve l’hôpital d’urgence pour animaux le plus proche, au cas où.

Pensez également aux arrêts à faire en cours de route. Si vous comptez passer la nuit dans un hôtel, assurez-vous que celui-ci est adapté aux animaux de compagnie. Prévoyez un sac de voyage pour votre animal avec ses objets préférés, comme ses jouets ou sa literie. Vous devrez penser à l’eau fraîche, au régime alimentaire normal de votre animal, à son dossier vétérinaire et aux médicaments dont il a besoin.

La meilleure façon d’éviter que votre chien ou votre chat ne se sente stressé, même à ce stade précoce, est de passer du temps avec lui. Vous constaterez également que plus vous planifiez, moins vous serez stressé.

Emmenez votre animal chez le vétérinaire
Votre vétérinaire est une bonne source d’information pour vous aider à préparer votre animal à la vie active. Vous voudrez vous assurer que toutes ses vaccinations sont à jour et, comme mentionné ci-dessus, vous devrez remplir toutes les exigences en matière de dossier médical ou de certificat.

Les animaux stressés peuvent agir de manière inhabituelle, notamment en mordant alors qu’ils ne le feraient pas normalement ou en s’enfuyant. Si vous savez que votre chien ou votre chat a tendance à être anxieux, consultez votre vétérinaire pour savoir comment calmer ou endormir votre animal. Votre vétérinaire pourra vous recommander la meilleure sédation et ce qui sera sans danger compte tenu de la façon dont vous voyagez.

Le jour du déménagement Cadeau d’un chat de dessin animé sortant d’une boîte
De nombreuses personnes trouvent que la mise en pension de leurs animaux de compagnie pendant les jours entourant le déménagement est une bonne idée. Le fait que des déménageurs et des personnes étranges entrent et sortent de la maison peut être très intimidant pour un animal de compagnie. Souvent, les animaux se cachent ou s’enfuient dans la confusion. Notez que les chenils de pension sont soumis à des exigences en matière de vaccins, de tests et de prévention. Si vous ne pouvez pas mettre votre animal en pension, placez-le dans une pièce fermée, à l’écart de la circulation intense des déménagements.

Déménagement Genève Chamonix

Parlons de désencombrement, décliné dans le monde des jouets et accessoires de nos enfants. Le désencombrement est la pratique consistant à se débarrasser des objets inutiles, qui prennent de l’espace physique et vital, qui se trouvent à l’intérieur de nos maisons, les faisant ressembler à des tétris. Ils nous privent souvent de notre énergie, nous encombrent et génèrent un stress inutile que nous pourrions éviter.

Se débarrasser des choses que nous ou nos enfants n’utilisons pas est juste et sacro-saint, mais cela doit être fait avec un critère qui répond également à des objectifs écologiques : ouvrir le placard ou la chambre des enfants et remplir une benne ou une décharge n’est pas vraiment la meilleure chose. En tant qu’épouse d’un agriculteur autoproclamé (qui est en fait un informaticien, ndlr) qui voudrait tout garder, mais vraiment tout, j’ai affiné des stratégies complexes pour m’en sortir vivant et maintenir mes idéaux écologiques.

J’ai remarqué qu’à mesure que mes filles ont grandi, mes affaires ont diminué proportionnellement (et les leurs ont augmenté de façon disproportionnée). Mais je me demande si mes filles ont besoin de tous ces jouets, accessoires et articles. De combien de temps disposent-ils réellement pour utiliser et apprécier ce qui remplit leur chambre ?
Je dirais que la faute est essentiellement à imputer à la toile de consommation, qui nous incite à acheter n’importe quoi : à cette invitation, il faut opposer notre non et convaincre notre entourage que nous avons raison ;).

À long terme, les jouets sont un cauchemar. Essayez de me comprendre : tout le monde aime ses enfants et veut qu’ils jouent au mieux, en stimulant la créativité et l’imagination. Mais comment ne pas détester quelqu’un qui rentre à la maison avec des jouets chinois pour 1 CHF (grand-père compris) ?